Lise Davidsen - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2013
Vincent Beaume

Lauréats 2015

Lise Davidsen

Soprano / Norvège

  • Lise Davidsen
    Lise Davidsen
    Charlotte Gundersen
    Lise Davidsen
  • Lise Davidsen - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2013
    Lise Davidsen - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2013
    Vincent Beaume
    Lise Davidsen - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2013
1/1

Diplômée de l’Académie royale de musique du Danemark, Lise Davidsen se perfectionne à l’Académie du Festival d’Aix en 2013 et en 2014. Elle remporte de nombreux concours internationaux, tels que le Prix de musique Léonie Sonning, le Danish Singers Award et le Prix Kirsten Flagstad, avant que sa carrière ne prenne un tournant décisif en 2015 : trois fois primée au concours de chant international Hans Gabor Belvedere, elle se distingue au concours Operalia (Premier Prix, Prix Birgit Nilsson) ainsi qu’au concours international de chant Reine Sonja (Prix de la meilleure interprétation de musique norvégienne, bourse Ingrid Bjoner).

Elle fait ses débuts en 2013 dans La Petite Renarde rusée (Janáček) à l’Opéra royal de Copenhague, où elle revient pour les rôles d’Emilia (Otello, Verdi) et de Rosalinde (La Chauve souris, Strauss). En concert, elle chante le Requiem de Verdi à la Philharmonie de Berlin ainsi que les Wesendonck Lieder de Wagner et les Vier letzte Lieder de Strauss, et se produit lors de l’inauguration du Kirsten Flagstad Hall. Parmi ses prochains engagements, citons le rôle de Freia (L’Or du Rhin, Wagner) avec l’Orchestre Symphonique d’Odense, ainsi que des débuts au Bayerische Staatsoper en Ortlinde (La Walkyrie, Wagner) et à l’Opéra de Francfort (Le Crépuscule des Dieux, Wagner).


Beate Mordal

Soprano / Norvège

  • Beate Mordal - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
    Beate Mordal - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
    Vincent Beaume
    Beate Mordal - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
1/1

Diplômée de l’Académie royale de musique du Danemark en 2015, Beate Mordal étudie avec Susanna Eken et se perfectionne auprès de Christen Stubbe Teglbjærg, Fiona McSherry, Hilary Summers, Emmanuel Olivier, Ouri Bronchti, Mikael Eliasen ou encore Orsi Fajger. Elle est lauréate de plusieurs bourses, dont celle de Shell pour l’Opéra à Kristiansand en 2012. Elle se produit en soliste avec des formations telles que l’Orchestre Symphonique de Trondheim et donne un premier récital en 2013 à l’Opéra d’Oslo avec la pianiste Tina Margareta Nilssen, suivi de nombreux concerts en Norvège et au Danemark.

Après des débuts en 2012 à l’Opéra Royal de Copenhague dans La Petite Renarde rusée (Janáček), elle chante en 2014 au Festival d’opéra de Kristiansand, à Ulsteinvik et au Kirkefestuka où elle donne La Passion selon saint Luc (Telemann). Elle incarne également Susanna (Les Noces de Figaro, Mozart) avec la compagnie Opera Di Setra et interprète des extraits du Rossignol (Stravinski) à l’école de l’Opéra Royal du Danemark. En 2015, elle est Papagena (La Flûte enchantée, Mozart) à l’Opéra Royal du Danemark. Invitée à l’Académie du Festival d’Aix en juillet 2015, elle participe également en tant que doublure à la production de Svadba d’Ana Sokolović, dont elle chantera en tournée le rôle de Lena.


Jonathan Abernethy

Ténor / Nouvelle-Zélande

  • Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
    Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
    Vincent Beaume
    Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
  • Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
    Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
    Vincent Beaume
    Jonathan Abernethy - Concert de la Résidence Mozart, Académie 2015
1/1

Jonathan Abernethy intègre en 2012 le programme pour jeunes artistes de l’Opéra de Sydney, où il collabore avec des professionnels tels que Christian Badea, Guillaume Tourniaire et Sir David McVicar. Il y aborde les rôles de Normanno (Lucia di Lammermoor, Donizetti), Tamino (La Flûte enchantée, Mozart), Don Ottavio (Don Giovanni, Mozart), Ruiz (Le Trouvère, Verdi), Lensky (Eugène Onéguine, Tchaïkovski), Remendado (Carmen, Bizet) et Fenton (Falstaff, Verdi), dont l’interprétation lui vaut en 2014 d’être nommé au Green Room Awards et de devenir lauréat des Australian Opera Awards.

Suite à cette formation, il se perfectionne en 2015 à l’Académie du Festival d’Aix, à la Georg Solti Accademia et au Ravinia Stean’s Music Institute du Festival Ravinia à Chicago. Il bénéficie du soutien de la Fondation Kiri Te Kanawa et continue à recevoir les conseils de sa fondatrice. Régulièrement invité à se produire en concert, il donne à l’Opéra de Sydney La Belle Meunière (Schubert) ainsi qu’un récital d’airs d’opéra, Great Opera Hits. En 2015, il interprète Lerma (Don Carlos, Verdi) et travaille le rôle de Don Ottavio pour la nouvelle production de David McVicar à Melbourne. Parmi ses engagements futurs, citons la partie de ténor dans Le Messie de Haendel et le Requiem de Mozart avec le Choeur Philharmonique de Sydney, ainsi que les rôles de Nadir (Les Pêcheurs de Perles, Bizet) et de Ferrando (Così fan tutte, Mozart) comme doublure dans de nouvelles productions de l’Opéra de Sydney.


John Chest

Baryton / États-Unis

  • John Chest - La finta giardiniera, Festival d’Aix-en-Provence 2012
    John Chest - La finta giardiniera, Festival d’Aix-en-Provence 2012
    John Chest - La finta giardiniera (Mozart), Festival d’Aix-en-Provence 2012
  • John Chest - Le Songe d'une nuit d'été, Festival d’Aix-en-Provence 2015
    John Chest - Le Songe d'une nuit d'été, Festival d’Aix-en-Provence 2015
    Patrick Berger
    John Chest - Le Songe d'une nuit d'été, Festival d’Aix-en-Provence 2015
1/1

Diplômé du Chicago College of Performing Arts de l’Université Roosevelt et de l’Opéra Studio de l’Opéra de Munich, John Chest est lauréat du Concours international de chant Stella Maris (2010) et du Concours international de chant d’Hertogenbosch (2012). Depuis 2013, il est membre de la troupe du Deutsche Oper de Berlin où il chante Papageno (La Flûte enchantée, Mozart), le Comte Almaviva (Les Noces de Figaro, Mozart), Albert (Werther, Massenet), le rôle-titre de Billy Budd (Britten), Ford (Falstaff, Verdi) et Figaro (Le Barbier de Séville, Rossini). Il incarne également Eddie (Greek, Mark-Anthony Turnage) au Landestheater de Salzbourg, Keene (Peter Grimes, Britten) à l’Opéra d’Oslo, le Comte Almaviva au Nationale Reisopera, Masetto (Don Giovanni, Mozart) au Teatro Petruzzelli de Bari, Marcello (La Bohème, Puccini) à l’Opéra de Washington, Fritz (La Ville morte, Korngold) à l’Opéra de Nantes et à l’Opéra national de Lorraine, ainsi que Nardo (La finta giardiniera, Mozart) et Démétrius (Le Songe d’une nuit d’été, Britten) au Festival d’Aix-en-Provence, et donne un récital au Wigmore Hall de Londres.

Il interprètera prochainement les rôles de Silvio (Pagliacci, Leoncavallo) au Deutsche Oper de Berlin, de Nick Carraway (Gatsby le magnifique, John Harbison) et de Don Giovanni à l’Opéra de Nantes, et fera ses débuts au Théâtre des Champs-Élysées en Albert (Werther, Massenet) et au Capitole de Toulouse en Valentin (Faust, Gounod).


Nicolas Royez

Pianiste et chef de chant / France

  • Nicolas Royez - Académie 2015
    Nicolas Royez - Académie 2015
    Aliosha Ä Paris
    Nicolas Royez - Académie 2015
  • Nicolas Royez - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
    Nicolas Royez - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
    Vincent Beaume
    Nicolas Royez - Concert de la Résidence Voix et Création, Académie 2015
1/1

Nicolas Royez étudie au Conservatoire d'Amiens où il obtient des Prix de piano, de musique de chambre, de formation musicale et d’analyse. Il intègre ensuite la classe des jeunes solistes de Roger Muraro au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims avant d’intégrer le Pôle Supérieur de Paris Boulogne-Billancourt où il travaille auprès d'Hortense Cartier-Bresson, de Billy Eidi et de Jacques Saint-Yves. Il termine ses études dans la classe d’Éric Le Sage à la Haute École de Musique de Fribourg en Brisgau. Titulaire d’une licence de musicologie, d’un Diplôme d'État et d’un Master de piano, il travaille l’accompagnement avec Françoise Tillard, Christian Ivaldi et Jeff Cohen.

En juillet 2015, il participe à la résidence « Voix et Création » de l’Académie du Festival d’Aix où il accompagne le baryton Laurent Deleuil, avec lequel il remporte le Prix Poulenc au Concours international de Mélodie Française de Toulouse. Nicolas Royez est directeur musical du festival de musique de chambre « Musique au bois » à Creuse, ainsi que chef de chant pour la compagnie Les Frivolités Parisiennes et pianiste de l’Ensemble Matisse. Il enseigne le piano au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Gennevilliers. Dans le cadre d’Aix en juin, il participera en 2016 à la création d’un spectacle musical autour de la correspondance de Debussy, mis en scène par Marc Lainé et produit par l’Académie du Festival d’Aix.


Quatuor Berlin-Tokyo

Allemagne / Japon

Tsuyoshi Moriya - Violon
Dimitri Pavlov - Violon
Eri Sugita - Alto
Ruiko Matsumoto - Violoncelle

  • Quatuor Berlin Tokyo
    Quatuor Berlin Tokyo
    Quatuor Berlin Tokyo
  • Quatuor Berlin-Tokyo
    Quatuor Berlin-Tokyo
    DR
    Quatuor Berlin-Tokyo
1/1

Fondé en 2011, le Quatuor Berlin-Tokyo connaît son premier succès en 2012 au Concours international de musique de l’ARD. S’ensuivent alors de nombreuses récompenses, lors du Concours international Salieri-Zinetti à Vérone en 2013, des Auditions de jeunes artistes à New York et du Concours international de quatuors à cordes d’Orlando en 2014 ainsi que du Concours international Franz Schubert à Graz en 2015. Lauréat du Prix Aoyama Barock Saal de la Fondation Aoyama pour la musique, il reçoit également des bourses de la Matsuo Academic Foundation de Tokyo, de la Fondation Ottilie Selbach Redslob et de la Fondation Irene Steels-Wilsing.

Ses membres suivent actuellement le cours d’Oliver Wille à la Haute École de Musique, de Théâtre et de Médias de Hanovre, et se perfectionnent auprès de David Alberman, András Keller, Gerhard Schulz, Hartmut Rohde, Jean-Guihen Queyras, Heime Müller et Eberhard Feltz, ainsi que du Quatuor Artemis et du Quatuor Arditti. L’ensemble est invité à se produire à la Philharmonie de Berlin, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Festival de Musique de Chambre d’Oslo, au Festival International de Musique de Takefu, au Printemps d’Heidelberg, au Festival de Musique Rheinhessen ou encore à l’Académie du Festival d’Aix, à laquelle il participe en 2014 et 2015. Il sera en résidence les trois prochaines années dans la nouvelle salle de concert de Rokkatei à Sapporo au Japon.